Médecine, synonyme de bénévolat ?

Crédit image : facebook.com/viedecarabin

Crédit image : facebook.com/viedecarabin

Actuellement dans mon pays le Togo, la santé fait grève et ce depuis des lustres déjà. J’entends régulièrement dire çà et là « On ne fait pas médecine (ou tout autre étude médicale) pour de l’argent ». Bah voyons ! L’ironie de la chose, c’est que les personnes qui disent cela ne font aucunement partie du corps médical.

Après l’obtention du Bac, rares sont ceux qui choisissent médecine par vocation. Certains choisissent cela comme étude parce qu’ils sont doués à l’école, d’autres par obligation familiale et il y a cette catégorie de personnes qui ne sait pas pourquoi elle est là mais trouve que cela fait classe de dire « Je suis en médecine ». Pour la minorité qui par vocation choisit cela comme étude, le désenchantement apparait très vite. En effet, dès la première année, les maitres de la discipline ne vous épargnent pas. Vous vous retrouvez avec une quantité faramineuse de cours à apprendre parmi lesquels, certains ne sont pas médicaux. Après la première année, le rythme devient certes moins intense mais il y a toujours autant de cours à potasser. L’on fait cela durant 6 ans, 7 ans voire 8 ans selon l’option médicale choisie, années auxquelles l’on ajoute 5 ans de plus pour la spécialité et vous vous étonnez que l’on exige des salaires à la hauteur de notre sacrifice ?

Doit-on obligatoirement faire médecine par vocation ? Destinée ? Mission ? Sacerdoce ? Un autre mot du lexique de la religion ? Pourquoi ne devrait-on pas le faire aussi pour l’argent ?

Si c’était l’argent notre première motivation, nous aurions fait des écoles d’ingénieries. Cela demande moins de temps et d’énergie.

Évidemment pour être médecin, pharmacien(ne), infirmier(e), etc… il vaut mieux être doté d’une certaine ouverture d’esprit, éviter le jugement, savoir prendre du recul tout en étant dans l’empathie. Mais n’a-t-on pas aussi le droit de vouloir prendre soin de soi et de sa famille ? N’a-t-on pas le droit comme vous de prétendre aux signes extérieurs de la richesse ?

Je ne comprends pas cette difficulté qu’ont certaines personnes à dire qu’il est normal que l’on travaille pour avoir de l’argent. Nous vendons nos compétences. Allez faire médecine, passez des années dans vos bouquins, sortez docteur et seulement après cela vous aurez le droit de dire « On ne fait pas médecine pour l’argent ». Trêve d’invectives à l’endroit du corps médical ! Je ne fais pas médecine pour uniquement me consacrer aux autres mais aussi pour avoir les ressources nécessaires pour me faire plaisir et prendre soin de ma personne et des miens. Nous sommes là pour rentabiliser un diplôme.

Le salaire que reçoivent nos aînés dans les différents hôpitaux publics de la place est insultant. Le salaire est loin d’être celui mérité. C’est leur droit de réclamer plus.

Les conditions d’exercice de notre noble métier est précaire dans certains hôpitaux. Allez voir au CHU Sylvanus OLYMPIO. C’est scandaleux de donner le nom d’un si noble personnage à une telle structure. Ce serait bien que l’on ferme cet établissement durant un moment afin d’y faire des travaux de rénovations, peu importe le nombre de personnes qui en mourra. Ceci permettra de sauver plus de vie. Je vous choque ? Et bah je m’en fiche ! Gustave Lebon dit cela dans son œuvre Psychologie des foules, « 5000 morts en une année, choquent moins les foules que 50 morts en une journée. » Savez-vous combien de personnes meurent chaque année à cause de la défectuosité et/ou de l’insalubrité du matériel de ces hôpitaux ?

Pensez-y la prochaine fois que l’envie vous viendra de nous sortir que l’on ne doit pas faire médecine pour l’argent.

Ma parole est tombée !

Publicités

12 Commentaires

  1. Très beau billet. ceux qui pretendent qu’on ne doit pas faire des etudes medicales pour de l’argent sont -vous m’excuserai le terme mais il faut que je l’utilise- des débils mentales. Pourquoi ne veut-on toujours pas donner au gens ce qu’ils meritent dans ce pays? Moi je dis que le corps médical devrait être le corps le mieux payé dans tous les pays.
    Cela montre une fois encore le niveau d’ingerance de nos gouvernants.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci John 🙂 Heureux de te voir ici.

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis en partie d’accord avec toi! mais…Les médecins devraient être bien payés, d’après moi, non pas en raison de la difficulté de leurs études mais par rapport aux sacrifices et responsabilités que l’exercice de leur profession immanquablement leur demandera…De plus ils doivent pouvoir bénéficier du même temps de repos que d’autres et de la même retraite pour pouvoir utiliser cet argent dignement mérité…Toutefois (selon moi…ce qui n’est que ma modeste opinion) celui qui n’est pas prêt à faire ces sacrifices devrait changer de voie. Ces sacrifices sont: disponibilité, écoute, travail dans des conditions difficiles voir +…En France on parle de médecin de famille (le mien est aussi médecin pompier…). De tout cœur avec toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Pat 🙂
      Amitiés.

      Aimé par 1 personne

  3. Je pensais comme ceux la moi! Tu as su me convaincre mais pas assez! Il est vrai que le salaire doit etre un revenu tenant compte du mérite de chacun, nous nen disconvenons pas! Le truc c’est que recherché ce du est légitime mais pas quitte a laissé des gens mourir sous nos yeux. le médécin est d’abord un humanitaire, la greve ne devrait pas l’empeché de résoudre des cas extremes pour éviter le pire!!

    J'aime

    1. Quelquefois pour être entendu, il est bon d’user de mesures radicales. J’ai toujours été un adepte de la chose. Faire dans l’humanitaire, c’est pas cela qui va payer nos factures.

      Amitiés Sabine. 🙂

      J'aime

  4. Sabine tu dis que les medecins doivent être des humanistes. je suis tout à fait d’accord avec toi mais c’est quand on sait que son employeur peut mieux l’aider à accomplir sa mission qu’on se revolte. Souviens-toi quand même que si un médecin à des problèmes, cela peut agir sur son travail.

    Aimé par 1 personne

  5. Excellent article, où tu expose ton point de vue sans fard et sans langue de bois (on t’a entendu). Je serais quelque plus nuancé car malgré tout, le métier de médecin se veut un sarcerdose, c’est pour ça qu’il revêt une telle aura sociale. L’argent est important, certes, mais il ne devrait pas être un absolu, ce serait catastrophique.
    (et je constate que tu as lu Lebon, ce qui est excellent! 🙂 Il y a quelques livres qui permettent de comprendre le monde actuel, « Psycho des foules » en fait partie)

    J'aime

    1. L’argent n’est pas une finalité, c’est un moyen dont un minimum nous est nécessaire pour une vie idéale. Comme je le dis plus haut, si c’était l’argent notre première motivation en embrassant les études médicales, nous aurions plutôt fait des écoles d’ingénierie ou de commerce. Cela demande moins de temps et d’énergie

      J’ai bien fait de suivre ton conseil littéraire. Et je reste ouvert à d’autres.
      Amitiés 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. On est d’accord! Bel article encore, ça méritait d’être dit. A toutes

        J'aime

  6. un très bon et beau billet que je lis;;et je suis ok avec tes mots
    amitié

    J'aime

    1. Merci d’être « Ok » avec mes mots.
      Amitiés.

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :