Quand les émotions se taisent …

Crédit Photo : coperteamleblog.wordpress.com

Crédit Photo : coperteamleblog.wordpress.com

Ceci est une réponse au billet  « comment suis-je devenu émotionnellement indifférent » du Sieur John Zidah.

Les émotions sont définies comme étant une expérience psychophysiologique complexe de l’état d’esprit d’un individu lorsqu’il réagit aux influences biochimiques et environnementales.

Suite à un événement qui nous a meurtri, nombreuses sont les personnes qui décident de se protéger en entrant dans une bulle confortable dont il leur sera difficile de sortir. Elles trouvent dans cette bulle une sécurité factice dont elles se satisfassent.

Quand une douleur physique devient insupportable, on prescrit de la morphine. Pour celui qui souffre d’une détresse psychologique qu’il ne peut ni identifier ni nommer, la moindre activité qui lui procure de l’apaisement devient le remède auquel il s’accroche. Nous dirons qu’il est gelé et, en effet, il ne sent plus rien, il ne souffre plus. Au vu de cela, il est donc absurde de dire qu’un individu n’a pas d’émotions.

Comme pour bien des problèmes de comportements, il n’existe pas de mode d’emploi qui s’applique en général. Les jeunes atteints d’un déficit émotionnel ne présentent pas un modèle unique mais comportent des caractéristiques diverses, des comportements variés et des nuances à l’infini.

Peu importe la dépendance qui s’est installée, il est difficile d’en sortir parce que l’angoisse revient aussitôt. Certains avoueront d’ailleurs qu’ils se sont libérés d’une dépendance, mais qu’ils sont aussitôt tombés dans une autre. Le besoin d’un remède contre l’angoisse subsiste et ils doivent trouver un autre traitement.

En conséquence, les attentes de l’entourage en ce sens ne peuvent qu’engendrer une frustration constante. Et nous pouvons comprendre qu’une personne n’ait d’autre choix que de quitter un milieu où elle risque d’étouffer parce qu’elle ne peut y vivre sainement ses propres émotions et garder son équilibre psychologique.

Mon cher John, est-ce qu’inconsciemment, tu ne cherches pas cette espèce d’indifférence pour éviter de souffrir ?

Personnellement, j’ai du mal à compatir à la souffrance d’autrui. Je ne me soucie de l’autre que s’il compte pour moi. Ma dame dit que c’est là mon pire défaut. Les psychologues diront que j’ai un problème avec la compassion. Mais je me sens très bien, je n’ai jamais caché à qui que ce soit ce trait de ma personnalité. Suis-je pour autant émotionnellement frigide ?

Un traumatisme amoureux, la maltraitance enfantine, la perte d’un être cher, un isolement social, un manque d’amour parental, un événement marquant ayant une connotation négative sont les causes récurrentes d’une détresse émotionnelle.

Que faire pour remédier à cela ?

Et si la différence entre se sentir accablé par nos émotions sombres et être transformé par elles se situait dans notre capacité d’affronter notre souffrance ? Si, finalement, la clé d’une vie plus heureuse puisait sa source dans les émotions que l’on tente justement d’éviter ?

Le chagrin, la peur et le désespoir sont parmi les émotions que l’être humain trouve les plus difficiles à vivre. La société actuelle nous pousse plutôt à essayer d’oublier notre passé, à garder sous silence nos peurs et à passer par-dessus notre peine. Pourtant, en faisant face à notre douleur émotionnelle, en prenant le temps de l’écouter et de la laisser circuler librement, elle nous guide vers sa transformation et, ultimement, sa guérison.

Par l’écoute de nous-mêmes, nous découvrons qui nous sommes, ce que notre corps sait et la sagesse émotionnelle que fédère notre cerveau. Tout doucement, si nous respectons ce que nous entendons, la guérison survient et nous nous mettons à vivre pleinement. Prêter une oreille attentive à ce qui fait mal dévoilera ce que la vie exige de nous. La guérison intérieur commencera et nous mènera lentement mais surement vers une guérison complète.

Ma parole est tombée !

Publicités

11 Commentaires

  1. Vos billets m’inspirent. Je rédige le mien dès que possible 😉

    J'aime

  2. LeBiloqueur · · Réponse

    Merci Laurier.
    J’ai principalement retenu une chose: il ne faut pas fuire les emotions mais il faut les affronter, il ne faut pas les oublier, il faut les controler et c’est ainsi seulement qu’on reste « humain ». encore merci.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère qu’après m’avoir lu, tu t’emploieras à ne plus être émotionnellement indifférent. Force à toi, John.
      Amitiés

      J'aime

  3. […] je t’ai lu, Laurier, j’ai décidé de rechercher les raisons du choix de mon inconscient – sacré Freud -. […]

    J'aime

  4. Très bon article. L’un de mes amis vient de faire une tentative de suicide pour ne pas avoir surmonter ses émotions…Vivre est une grande émotion à savourer raisonnablement.

    J'aime

    1. Le suicide, beaucoup de personnes y ont souvent pensé croyant à tort y trouver un échappatoire à leurs maux. Force et courage à lui pour la suite.

      J'aime

    2. bjr, Pat, Votre Ami, vit une Situation d’Echec, il n’avait alors pas trouvé un Sens à sa Vie, avant cela… il lui faut recourir au travail sur Lui, nombre d’entre Nous, on bâtit des Illusions, et par l’accumulation perdu l’Estime de Soi…
      son parcours est sur l’Obstacle, le Palier qui doit l’emmener sur une autre vision, un changement d’habitudes, enracinées, car arriver à cela, c’est que l’Espoir de Se Voir n’était pas dans le Miroir…depuis longtemps, une souffrance intérieure, qui pousse à la Consternation, au Saut…
      l’affection sera guérison si sa prise de Conscience, voit le danger de son Ego, qui le trahit, et cela devrait lui redonner le Goût à la Vie, le Temps fait les Choses, mais c’est souvent Nous qui possédons la Clef de l’Evènement…la Vérité est dure mais possède sa Vertu : la mise à nue de sa naiveté cachée, lui forgera une armure sur sa vulnérabilité… l’Emotion est un Canal qu’il faut contrôler, et n’enlève rien à la Qualité de l’Esprit qui en a été blessé… reste que Tout dépend de Lui, de sa Volonté de voir ceci en Leçon de VIe…
      Bien à Vous, Pat 🙂

      J'aime

  5. la Compassion vient du « Transfert » d’un Vécu sur un « autre », en cela la Guérison est plus Intensive et moins éphémère, quand l’Autre a ressenti cela, la détresse « reconnue » permet par l’Amour la Guérison, par cette sensible Union…
    un psy, peut écouter, analyser, mais n’ayant que des théories sur « vécus », la Souffrance prendra un temps infini à être Entendue…..
    et être soignée, voir mm aidée par des « barbituriques » qui sabotent la Conscience
    de la résilience….
    l’arithmétique de la Guérison, est une Science Humaine, faite d’Expériences et de Conscience…

    J'aime

    1. Vous trouvez donc que j’ai un problème, n’est-ce-pas ?

      Aimé par 1 personne

  6. lol 😉 aucunement, votre analyse est perspicace, et selon votre Vécu, nous avons les Outils…
    reste qu’il manquerait Juste, un j ne sais koi,
    la Force au Cœur, être Acteur, car emmener l’Autre à la Guérison, est le Dépassement de Soi…
    parfois, nous sommes amener à vivre des Situations, qui justement nous le Révèle, pour approfondir notre Dimension,
    vaut mieux un regard franc et sincère, qu’un émotif brûlant… donc, en Soi tout va Bien…
    l’âme du Guérisseur, Vit ce qu’il doit Vivre et a devant Lui ce qu’il faut pour Préserver ce Bénéfice…
    l’Amour est le Fil Conducteur…
    pardonnez ma Plume, initiée, elle m’entraine parfois, sur divers endroits, sans hasard, et sans y être invitée, désolée… Bien à Vous… 😉

    J'aime

  7. […] Sa mère l’attend souvent dans la nuit. Quand elle franchi le seuil de sa maison en quête d’un peu de répit, celle-ci l’interpelle « Ma fille, tu n’as rien pour […]

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :